Un devops ça n'existe pas !

lun. 16 juin 2014 par MaNDRaXe

Avec la montée en puissance du buzzword devops, je constate une multiplication des offres d'emploi mentionnant ce terme. En réalité, plus que de simplement le mentionner, les recruteurs sont carrément à la recherche d'un(e) devops. C'en est trop, il est temps de remettre les choses à leur place.

Maître Capello, pouvez-vous s'il vous plaît sortir votre Larousse et éclairer notre lanterne ?


devops : nom masculin

Etymologie : De l'anglais devops lui-même trouvant son origine dans l'aggrégation des mots dev (diminutif du mot anglais development désignant le développement d'applications informatiques) et ops (diminutif du mot anglais operations désignant l'exploitation d'applications informatiques).

Philosophie de travail dans le milieu du développement et de l'exploitation logicielle visant à décliner les valeurs et principes du manifeste agile à l'organisation du travail entre les équipes de développement et d'exploitation.


devops : adjectif

Se dit d'une personne ou organisation dont le travail se déroule en suivant la philosophie devops.

Merci Maître Capello !

Vous voyez ? On ne peut pas recruter un devops. Pas que ça soit difficile à trouver, que ça soit un truc qui vient des States et qui n'existe pas encore en France [1]. Non, juste que le nom devops désigne une philosophie et donc un concept immatériel.

Cependant, vous noterez que le mot devops peut également être employé comme adjectif. Partant de là, il peut être judicieusement accolé à un nom servant habituellement à désigner un corps de métier de l'informatique. On pense bien sûr aux administrateurs et aux développeurs, mais vous pouvez aussi jouer la carte de l'exotisme. Essayez par exemple de trouver un(e) chef de projet / kanban master / scrum master qui s'y entende suffisamment en système ou infra [2] pour aider des développeurs et administrateurs à organiser leur travail. Je suis sûr qu'il ou elle fera des merveilles.

En tous cas vous connaîssez maintenant la formulation correcte et n'avez plus de raison de ne pas parler correctement le buzzo-franglish.


[1]: Notez d'ailleurs que le terme a été inventé en Belgique par Patrick Debois
[2]: Si déjà vous en trouvez un ou une avec une maîtrise de la conduite de projet et l'envie d'en apprendre plus sur ces domaines techniques, sautez dessus !

Comments